Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photographies, voyages et aventures, peintures et chevalets, l'art dans tous ses états.

Guy Leroy, peintre amateur, vous propose de visiter sa galerie virtuelle où sont exposés peintures acryliques, abstractions, aquarelles, pastels,encres et dessins. Vous trouverez par ailleurs de nombreux conseils pratiques. A voir les poèmes illustrant certaines oeuvres. Et surtout découvrez sans faute les photos époustouflantes de nombreux documentaires de voyages à travers le monde

Encre sans titre : deuxième essai



Encre aquarellable sur papier Arche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Je ne sais pas, mais vous, vous avez peut-être une petite idée.....
Répondre
F
Regarder bien la toile et vous le verrez ce phoque, la tête bien redressée en bas de la toile à gauche. Je suis sûre que je ne suis pas la seule à la voir !Et ce visage en rouge, ce n'est pas la première fois que je le vois.La vie est pleine de mystères.....
Répondre
G

Je les vois bien ces animaux maintenant. Mais qui est cette femme en rouge qui semble veiller sur ma peinture? Tout est possible.....


R
s'il fallait accompagner cet "essai" avec une musique - je choisirai l'encre de tes yeux de F. CABREL.Ecoute et regarde...
Répondre
R
c'est magnifique - une fusion de couleurs qui s'accorde et se mélange pour ne former qu'un... Poursuis ton chemin va plus loin encore...
Répondre
F
C'est fou ce qu'une petite goutte d'encre tombant sur une feuille de papier peut produire !Toutes ces couleurs, le mauve, le rouge, le jaune....   sont pleines de chaleur et de vigueur.Chaque fois que je regarde cette toile, j'y vois des choses différentes.Tout d'abord, au premier plan, habillé de mauve, un magnifique phoque, la queue retenue par une trompe d'éléphant, un éléphant rouge. A sa gauche, j'aperçois la tête d'un rhinocéros au mileu de branchages.Et oui, vous savez combien j'aime les animaux ! Alors, j'en vois partout...Je vois aussi dans le bas du tableau un visage de femme, en rouge, qui regarde la scène d'un regard amusé.Si je m'attarde un peu les formes changent et deviennent des flammes, muticolores.Je vois de la fumée qui s'échappe dans l'air, le sol sans doute est un peu humide.Les feux de la St Jean peut-être....On peut tout imaginer, c'est très vivant une encre.....
Répondre
G

La goutte est grandement aidée par l'eau qui inonde le papier, elle n'a plus qu'à se laisser glisser pour dessiner toutes sortes d'animaux. Vous faites une fixation sur les phoques on dirait !!!
Aussi sur les branchages et les buissons apparemment. Mais qui est cette femme en rouge qui observe la scène? Les flammes et la fumée que vous voyez cachent certainement la signification des taches
de couleur. Cette peinture semble très mystérieuse,,,,,


M
Beau mélange de couleurs.  Malika.
Répondre
G

Le mélange est explosif, les couleurs pas faciles à maitriser.


C
C'est superbe ces couleurs vives...j'aime !Ravie de voir que tu retrouves ton style personnelçà me fait penser aux feux de la saint Jean,c'est de saison ( dans deux jours il me semble )Est-ce l'été qui t'inspire ? c'est de bon augure ...
Répondre
G

Me revoilà Colette. L'été on l'attend encore, alors mon inspiration vient certainement d'ailleurs. Il faut que je retrouve l'envie de jeter l'acrylique sur la toile, mais j'attend le déclic (comme
souvent tu me diras  lol )


C
bonjour, je préfère quand c'est un peu plus dilué, mais tu aimes les couleurs vives, remarque....moi aussi pour l'aqua j'ai du mal à rester dans le trés dilué !le violet me fait penser à une bebette.....
Répondre
G

C'est très dilué, mais c'est de l'encre très pigmentée, alors il n'y a pas de transparence. Le papier est complètement trempé, et l'encre pure diffuse dedans. La bebète n'est pas volontaire, j'ai
envoyé un jet d'encre, et le hasard a fait le reste. 


A
je ne sais pas si c'est le violet mais cette composition sonne plus apaisée (quoique on dirait un personnage à droite dévorant le diable violet) bonne soirée
Répondre
G

Ce n'est qu'une impression, l'appaisement n'est pas présent. Le violet en effet, un peu froid, rafraichit les couleurs, mais le bouillonnement intérieur n'a pas disparu.