Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photographies, voyages et aventures, peintures et chevalets, l'art dans tous ses états.

Guy Leroy, peintre amateur, vous propose de visiter sa galerie virtuelle où sont exposés peintures acryliques, abstractions, aquarelles, pastels,encres et dessins. Vous trouverez par ailleurs de nombreux conseils pratiques. A voir les poèmes illustrant certaines oeuvres. Et surtout découvrez sans faute les photos époustouflantes de nombreux documentaires de voyages à travers le monde

Australia : Seals (phoques de Nouvelle Zélande)


D'une longueur de 1 à 6 m, selon les espèces, les phoques ont le corps fusiforme. Leurs membres antérieurs, très courts, sont transformés en palettes natatoires. Les membres postérieurs qui ne peuvent se replier sous le ventre déterminent le mode de locomotion : à terre ou sur la glace, les phoques progressent par reptation en s'aidant de leurs deux membres antérieurs (alors que les autres pinnipèdes, otaries et morses, se servent de leurs quatre membres) ; en mer, ils godillent. Les phoques sont carnivores et leur alimentation se compose essentiellement de poissons côtiers.

Visuellement, le phoque se différencie aisément de sa cousine l'otarie :
 

absence de pavillon au niveau de l'oreille, on note juste la présence du conduit auditif,

la propulsion est assurée par les nageoires postérieures dans un mouvement similaire à celui de la grenouille, ou par un mouvement de godille,

la direction est assurée par les nageoires antérieures,

en dehors de l'eau, le corps ne peut se redresser sur ses nageoires pectorales, au contraire des otaries. (Wikipedia) 
.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Avec ceux-là vous ne risquerez rien !
Répondre
G

Il faut se méfier de tout ....


F
Vos commentaires sont toujours aussi intéressant et les photos aussi belles.Je regarderais ces phoques différemment....
Répondre
G

Ca ne sent pas bon un phoque. Ils sont assez rapides. Il ne faut pas leur tourner le dos....


B
merci pour ces infos. Je ne pensais pas qu'il y avait autant de différences entre les phoques et les otaries, si ce n'est leurs tailles.
Répondre
G

En pratique, on observe des molusques obèses et malodorant qui rampent lamentablement sur le sol.


R
salut,superbe site les photos sont très belles,beau textebonne continuationrafaVoyagesVoyages
Répondre
G

Je compte bien continuer ... mais surtout avec la peinture que je dévoile sur ce site. Tout en écrivant et en partageant mes souvenirs de voyages. A bientôt Rafael.