Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photographies, voyages et aventures, peintures et chevalets, l'art dans tous ses états.

Guy Leroy, peintre amateur, vous propose de visiter sa galerie virtuelle où sont exposés peintures acryliques, abstractions, aquarelles, pastels,encres et dessins. Vous trouverez par ailleurs de nombreux conseils pratiques. A voir les poèmes illustrant certaines oeuvres. Et surtout découvrez sans faute les photos époustouflantes de nombreux documentaires de voyages à travers le monde

La difficulté ou l'obscurité d'un sujet n'est pas une raison suffisante pour le négliger . Alexix Carrel

.

undefined

 

Acrylique sur toile.



 Morbidité

       Angoisse du petit matin
  Morosité incessante qui ronge le coeur
  Fardeau pesant sur les épaules
Fragilité dans un monde inquiétant
   Mais où est donc la lumière
qui viendra chasser ces miasmes morbides
     empoisonneurs de vie
 
   Une âme tourmentée
..
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je rejoins Cerisette dans l'appréciation de cette toileçà,c'est le style Guy Leroy que j'aime...instinctif !
Répondre
G

En effet c'est très instinctif, et peint dans une période ou difficulté et volonté de surmonter l'obstacle cohabitaient dans ma vie. D'ou les contrastes et l'aspect agité de cette toile.


C
cette lumière prend tellement de place et éclate ,laissant tout dans l'ombrebisouscerisette
Répondre
G

La lumière de l'optimisme dans un moment difficile que je devais gérer, c'est vrai. Bisous Cerisette.


M
Comme des mers agitées  ou poluées ou des volcans en éruption généralisée
Répondre
R
encore une fois, quelle magnifique composition. J'aime beaucoup l'emploi du noir pur
Répondre
G
En effet le noir représente bien les ténèbres.   La lumière surgit des ténèbres........
F
Au fait ce poême, est-ce vous qui l'avez écrit ?
Répondre
F
Une âme tourmentée ? Je ne crois pas non plus. Vous êtes seulement quelquefois un peu "compliqué.......
Répondre
B
après la pluie, vient le beau temps. Tout vient à point à qui sait attendre... la morosité qui ronge le coeur... J'aime bien cette expression... Ce poème décrit bien l'état de tourment dans lequel se trouve le poète.
Répondre
A
Dis toi que ces miasmes morbides sont de gros nuages qui passeront un jour ... et tout leur sombre met en valeur le jaune éclatant et magnifique - j'aime cette toile éclatante qui illumine l'obscurité - bises
Répondre
G
Les miasmes ont disparu, plus de problèmes. Mais ces états morbides permettent en effet d'apprécier grandement le retour de la lumière. D'ailleurs nous savons tous que la lumière surgit des ténèbres, pas vrai??  Donc tu as raison Andrée, finalement l'obscurité est toujours lumineuse et source d'illumination. BIses.
C
oh que oui je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis!!!!!
Répondre
G
Ce sont peut etre des clichés, mais ils sont pourtant si vrais.
F
Ce poême et la toile ne font qu'un. Ce sont bien les reflets d'une âme tourmentée. Les deux sont trés réussis. Exprimer ses tourments de cette façon, c'est aussi quelque part un bon moyen de les chasser....
Répondre
G
C'est exact, le fait de parler ou d'exprimer un malaise permet bien souvent de le diminuer. Mais au fait, vous avez l'air de dire que j'ai une âme tourmentée? Je ne le pense pas.
O
Cette toile est magnifique, on dirait une tempète sur la mer avec une illumination jaillissant de l'oeil divin.Le poème illustre bien les tourments de la mer démontée.Tu as vraiment du talent!
Répondre
G
Serait ce l'oeil divin qui me fournit ce talent? Mais pourquoi cet oeil laisse t il s'installer le tourment et la morbidité au lieu d'éclairer largement toute la toile ? Pourquoi, dans notre monde, tant d'ombre cotoyant cette lumière divine , Vaste question ! Qui se risqurait à donner une explication? Bises Oiseau.
C
BonjourDe clic en clic, je suis en promenade sur votre blog et découvre des images qui vous remuent les neurones et le coeur.Ce poème "morbidité" m´émeut énormément et l´image l´illustre très bien.AmicalementCatherine
Répondre
G
Bienvenue sur ce blog agitateur de Neurones, Catherine. Mais rassures toi, tous les poêmes ne sont pas morbides içi. Avec cette peinture évidemment, un poême "guilleret" ne convenait pas. Amicalement et à bientôt.
C
c'est plus fort que moi, dans tout ce sombre, ce que je vois c'est l'arrivée de la lumière, plus forte que les ténèbres!!j'aime beaucoup cette énergie exprimée!!
Répondre
G
En fait cette toile exprime l'optimisme. Même dans les situations les plus difficiles il faut garder le moral, et si l'on veut voir la lumière, et bien la lumière finit pas venir! Et de toutes les situations difficiles on peut tirer des leçons pour progresser vers une lumière plus vive que jamais. N'êtes vpus pas d'accord avec ce que je dis ?? Bises Cocole.
C
Quelle magnifique toile qui exprime bien le poèmeSi c'est le début d'une série nous attendons la suite avec impatience
Répondre
G
La suite ne pourrait qu'être plus gaie et moins tourmentée. Agitée, peut être, mais pas si torturée. J'aimerais savoir ce que vous pensez tous de ce poême écrit au petit matin?
K
si les âmes tourmentées voulaient se donner la main ; beau tableau ; une série ?
Répondre
G
Non, Kao, je ne suis pas assez tourmenté pour faire une série dans ce style. Ou alors je peux essayer de garder une partie de ce style, mais de facon plus gaie. Bises pour toi Kaoline tourmentée.
F
L'obscurité et la lumière. Quel joli mélange ! Ce jaune qui explose et chasse tout ce noir. Différente de la toile précédente, mais trés belle, elle aussi.....
Répondre
G
Quand j'ai peins cette toile il y a bien longtemps j'étais dans le noir. Maintenant je suis dans la lumière !! Le jaune a bien chassé tous les tourments qui m'habitaient à l'automne 1997.  Ce tableau était une toile prémonitoire :-)))